nom de l'association image d'entête



Le projet photo

L'association travaille maintenant depuis plusieurs années avec le village de Garo, qui se situe près de Ségou au Mali.
Le dernier volet de notre action a permis aux villageois de bénéficier d'un accès à l'eau potable avec la réalisation d'un forage.
Suite à cette collaboration, l'envie de renforcer ces liens à travers un projet culturel nous semblait être une démarche importante dans la philosophie de notre association...

Voir les photos du projet... accéder aux photos

Le contexte du projet

L'association 13 actifs s'est penchée sur les dérives que pouvaient occasionner une vision "occidentale" de l'Afrique.
Partant du principe qu'une culture ne peut être totalement et fondamentalement comprise par un agent extérieur, le relativisme culturel et sa vision compréhensive sont privilégiés.
De ce fait, la poursuite des finalités de l'association conduit à la rencontre interculturelle.
Celle-ci doit être précisée pour éviter tout malentendu : l'ethnocentrisme (jugement d'une culture par un être extérieur) n'est donc pas envisageable.
Aussi, au cours de ses débats internes, elle s'est interrogée sur les moyens de permettre un échange qui ne favorise pas notre seul regard, dans l'optique d'un enrichissement mutuel.

La démarche autour du projet

Suite à l'implication personnelle dans l'association du photographe Marc Guenard, le désir d'utiliser le support photographique, pour "faire parler " d'eux-mêmes les habitants du village, a vu le jour : se trouver de l'autre côté de l'objectif, choisir ce que l'on veut montrer de sa vie, de sa culture, renforcer les liens entre les habitants, entre le passé et le présent, tisser des liens nouveaux avec les autres.
La photographie, comme la peinture ou toute autre forme d'art, est un acte d'expression et de liberté. Une photographie permet de conserver un témoignage du passé et du présent, ou simplement de faire connaître une réalité.
Elle peut aussi servir de support de communication pour établir des ponts entre des cultures différentes.

L'idée première de ce projet est de sensibiliser les villageois de Garo au pouvoir du langage photographique, après une formation sommaire au cadrage et à la composition. Suite à cette initiation, des exercices de prises de vue seront effectués au village et alentour. Après découverte et discussion autour des différentes épreuves photographiques, une mission de reportage leur sera donnée dans la capitale de Bamako.

En parallèle, cette expérience sera mise en images par Marc Guenard dans l'idée d'exposer un oeil d'une autre culture.

Les étapes du projet

Janvier 2008

Formation d'un groupe constitué d'hommes et de femmes du village.
Introduction sommaire aux principales règles de cadrage et de lecture de l'image.
Pour faciliter la phase des exercices, les participants travailleront initialement avec des appareils numériques et les lectures d'images se feront à l'aide d'un téléviseur : discussion et critique des photos prises lors des exercices.

Un premier reportage sur le village sera effectué par les villageois.
Après commentaires et discussions autour des tirages, les participants auront pour terrain d'expression Bamako, capitale du Mali, sur une période d'une semaine.

Une photographie n'existe que si elle est vue. Par conséquent, la finalité de reportage en "chassé-croisé" ne peut être autre qu'une exposition ouverte à tous.

Expositions au Mali

Cette étape du projet sera plus facile à concrétiser en regard de ce que l'expérience de l'atelier photographique aura permis. Différentes manifestations culturelles dont les "Rencontres Photographiques de Bamako" sont à envisager.


Exposition en France

Le travail se fera en lien avec l'Association 13 actifs et différents partenaires, lors des différentes manifestations auxquelles elle participe : débats, soirées, concerts...